La séance plénière

C'est la séance "commune" où les "médiants" se trouvent ensemble dans la même pièce (ou à distance), avec le médiateur.

Des règles précises accompagnent la séance plénière :

- les "médiants" sont invités à s'adresser directement au médiateur (seulement lui), et à éviter de se couper la parole. 

- Le médiateur s'attache à clarifier et reformuler les propos des "médiants" avec justesse et bienveillance, de sorte que ces derniers puissent être entendus par l'autre.

- le médiateur veille à ce qu'il y ait un temps de parole équitable pour chacun.

la confidentialité est requise, aussi bien pour le médiateur que pour les "médiants", d'une part tant que la médiation n'est pas terminée. d'autre part, les éléments échangés sont confidentiels même après la médiation. En fin de médiation les "médiants" vont s'accorder sur ce qui doit rester confidentiel.

Le médiateur facilite l'expression libre et juste pour chacun, l'écoute mutuelle, la reconnaissance des faits, des vécus (ressentis, émotionnels), et la mise en lumière des besoins essentiels sous-jacents au conflit.

En fin de médiation, les "médiants" sont en capacité de trouver ensemble des solutions qui répondent aux besoins révélés. Ces solutions aboutissent à des accords qui peuvent donner lieu à un simple engagement verbal ou formalisé par écrit (convention de sortie de médiation avec accords). Ces accords contractuels peuvent être homologués par un juge, ce qui leur octroient la force exécutoire.